Rechercher
  • Alice Rose

Le jeûne



Depuis longtemps, le jeûne est utilisé pour ses vertus diététiques et thérapeutiques. Une diète de plusieurs jours permet de régénérer l'organisme.

« Il faut être mesuré en tout, respirer de l'air pur, faire tous les jours de l'exercice et soigner ses petits maux par le jeûne plutôt qu'en ayant recours aux médicaments », aurait affirmé Hippocrate.

Près de 2500 ans plus tard, le jeûne thérapeutique continue de séduire.


Le jeûne n'a rien d'un régime express et ne se réduit pas à arrêter de s'alimenter pendant plusieurs jours. La démarche doit être réfléchie, planifiée.


Pratiqué sérieusement, le jeûne procure des bienfaits que l'organisme ressent rapidement :


1 - Peau neuve

Les excès de la vie se traduisent sur la peau (boutons, cernes, teint terne…) En jeûnant, la flore intestinale est au repos, elle n'est plus en contact avec de la nourriture toxique et se rééquilibre. La production de sébum est donc réduite, les impuretés disparaissent, la peau se régénère et devient plus belle. La régénérescence du corps profite aussi aux cheveux, qui se retrouvent fortifiés. Quant aux dents, elles gagnent en blancheur.




3 - Perte de poids et lutte contre les maladies cardio-vasculaires

S'il ne doit pas être considéré comme un régime, le jeûne entraîne néanmoins obligatoirement une perte de poids. Conséquence directe : Les excès augmentent le risque de développer une maladie cardio-vasculaire. Quand nous jeûnons, notre taux d’insuline et de sucre diminue, les graisses stockées sont mobilisées, les réserves excédentaires vidées.

4 - Sérénité et apaisement C'est pour le moins étonnant. D'autant plus que nous aurions plutôt tendance à être agressifs lorsque la faim nous tiraille ! Mais après deux ou trois jours de jeûne, la sensation de faim disparaît, plus de cycle classique "j’ai faim, je mange, je suis rassasié". Nous entrons dans un état de contentement et l’on ressent de la sérénité. La méditation, l'activité physique - comme la marche ou le yoga - peuvent rythmer les journées de jeûne. 5 - Maîtrisez la reprise alimentaire Elle doit toujours être progressive. Le plus important est de manger lentement et de bien mâcher chaque aliment. À faire, à ne pas faire : - il convient de définir une durée précise - ne rien risquer - choisir une période sans trop de tentation alimentaire - boire eau, bouillons, et tisane uniquement - les bénéfices apparaissent après le jeûne, pas pendant - les maux passagers pendant le jeûne sont normaux ; ce sont les symptômes de l’élimination et de la détox - reprendre l’alimentation en douceur en modifiant ses habitudes alimentaires ( plus de fruits, légumes)

Le jeûne permet à l’organisme de se reposer pour se purifier. L’organisme est alors nettoyé des vieilles cellules, des graisses, des déchets et des toxines qui l’encombrent. Il n’est pas dangereux, il est accessible à tous (sauf dans quelques cas pathologiques). La première réaction d’un animal malade est de « jeûner pour laisser son organisme utiliser toutes ses forces dans la bataille pour la guérison. » Le jeûne rajeunit la peau, fortifie les dents, le cœur, lutte contre les pathologies « métaboliques » (excès de cholestérol, triglycérides, diabète gras…), soulage l’estomac, cicatrise les fractures, renforce les cheveux, clarifie l’esprit, améliore la forme physique et intellectuelle, apaise, aiguise les sens, accroît la résistance aux maladies, chasse les infections, renforce l’optimisme...

Finalement : que du PO-SI-TIF !


Lumineusement,

Alice


NB : Quelques précautions sont à prendre pour jeûner dans de bonnes conditions, un suivi médical est conseillé notamment lorsqu'on est âgé.

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Un renseignement, une question ?
Je vous accompagne pour éclairer votre chemin.

06 50 04 18 59 / 33 000 BORDEAUX - FRANCE

  • Retrouvez-moi sur Facebook !
  • Retrouvez-moi sur Insta !

©2019 by AliceRose - Soins énergétiques - Guidance spirituelle - Site internet créé avec Wix.com